La folie des “Hand Spinners”

Qui n’a pas encore entendu parler des « Hand Spinners » aussi appelés « fidget spinners », phénomène de mode qui s’est répandu ces derniers mois comme une traînée de poudre ?

De petite taille, il en existe des basiques (généralement à 3 branches), des colorés, des lumineux, des pailletés, des versions « Batman », etc. Bref, des versions et des designs tous plus originaux les uns que les autres.

Pourquoi un tel engouement ?

Grâce à un son roulement à billes central, le hand spinner tourne très vite sur lui-même et ce, jusqu’à plusieurs minutes selon les modèles. Ludique, il fait le plaisir des écoliers qui réalisent des figures sur un doigt, sur le nez ou encore sur le front et s’affrontent entre eux pour désigner qui sera le plus agile d’entre eux. Ces petits objets permettent également d’évacuer le stress.

Les roulements à billes les plus utilisés dans cette sorte de toupie sont les roulements 608. Il en existe à billes métalliques, à billes en céramiques ou à billes hybrides.

Inventée pour sa fille en 1997 par Catherine Hettinger, une mère de famille américaine, cette sorte de toupie a depuis évolué pour devenir le « Hand Spinner » que l’on connaît. D’abord adopté à but thérapeutique par les parents d’enfants autistes et hyperactifs dans le but de concentrer leur attention, le « Hand Spinner » a depuis fait le bonheur des cours d’écoles.

Et vous, avez-vous déjà cédé à la tentation du « Hand Spinner » ?

Vous voulez battre des records de vitesse avec votre « Hand Spinner » ? Voilà ce qu’il vous reste à faire :

 

Liens intéressants :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.