Rencontrez Cristiano, notre Responsable Stock / Logisticien

«Après avoir terminé le cycle d’orientation, j’ai effectué plusieurs stages dans différents domaines sans jamais n’avoir de réel coup de cœur. J’ai ensuite fait une demande de stage chez JESA et j’ai eu la chance d’être le tout premier «Apprenti Logisticien» engagé.
CFC en poche, j’ai par la suite eu l’occasion de faire différentes missions qui m’ont permis de voir le fonctionnement d’autres entreprises. Un an plus tard, l’opportunité de revenir chez JESA m’a été offerte et j’ai accepté sans hésitation. Ce fut l’occasion pour moi de toucher à de nouvelles tâches comme le suivi des apprenti par exemple. Me voilà deux ans après avec la responsabilité du stock, poste que j’ai repris il y a peu, au départ de mon chef. »

2
Crédit photo: Canva

«Portugais d’origine, je suis arrivé en Suisse en 2005. J’adore le foot, passionné par les oiseaux, je suis également un grand cinéphile. Mais ma plus grande passion est sans aucun doute mon fils avec qui j’adore passer du temps. »

«Mes journées sont bien remplies. Entre préparation de commandes internes et externes, chargements et déchargements, arrivages et prélèvements, approvisionnement, suivi de notre apprenti, palettisation, gestion du stock, transferts et mouvements, je n’ai pas de quoi m’ennuyer. J’aime beaucoup tout ce qui touche à l’organisation du travail et à la gestion de mon équipe. »

Crédit photo: Canva

« Chez JESA, je me sens un peu comme à la maison. Je me sens à la fois soudé aux personnes de mon équipe mais aussi au reste de l’entreprise. »

« J’apprécie le fait de pouvoir être organisé dans mon travail.  J’aime aussi, lors de sortie d’entreprise, pouvoir parler avec des collègues avec qui j’ai moins d’interaction dans mon travail. Cela permet de tisser des liens. »

Crédit photo: Canva
Crédit photo: Canva

« L’arrivée du bac récupérateur d’huile de l’une de nos nouvelles machines est sans aucun doute le projet qui m’a le plus marqué. L’emplacement se situant dans le stock, il a fallu démonter toutes les étagères présentes sur le passage pour faire passer la machine et les remonter quelques heures après, ce qui est relativement improbable. En termes d’organisation, cela était un challenge. »

Découvrez d’autres personnalités et métiers JESA

A suivre...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.